L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Transcription du viédeo de Brian Williams

« Les coeurs sont très lourds et les yeux ne voient plus, mais le vif souvenir de Lou nous commande : Continuez! »
Lou Marsh et les athlètes, aux noms gravés sur le trophée nommé en son honneur, représentent collectivement l’une des mosaïques les plus fascinantes de toute l’histoire des sports au Canada.

Bonjour et bienvenue à cette exposition bien spéciale. Nous vous invitons aujourd’hui à venir explorer l’héritage Lou Marsh qui rend hommage aux meilleurs athlètes canadiens.
Vous allez découvrir un homme des plus intrigants, pour qui la vie et le sport ne faisaient qu’un. Il était un athlète doué à tout, un arbitre au hockey et à la boxe et un pionnier du journalisme sportif canadien.
En résumé, il était un passionné du sport. Lorsque Lou Marsh est décédé soudainement en 1936, l’impact qu’il avait eu sur l’esprit sportif canadien est devenu évident.
Le prix commémoratif Lou Marsh a été immédiatement créé afin d’être offert chaque année au meilleur athlète canadien.
Lou Marsh incarnait les plus grands idéaux et principes du sport.
Un journaliste sans peur et juste, il critiquait de façon virulente quiconque interférait avec le comportement honnête du sport et pourtant, il ne perdait pas de temps à vanter ceux qui le méritaient.
Son esprit subsiste dans l’ambitieux défi de choisir chaque année, sans aucune restriction, le meilleur athlète canadien.
On peut imaginer que Lou Marsh aurait en effet adoré un siège à la table du comité de sélection.
En tant que membre de longue date de ce comité, j’ai participé au débat, et il s’agit d’un débat considérable puisque chaque année, les hommes et femmes, les candidats sont de plus en plus forts.

Aujourd’hui, nous vous présentons une rétrospective captivante qui comprend une vidéo, des photographies, des artefacts et des archives du Toronto Star datant jusqu’aux années 1920.
Vous verrez la cinquième médaille de bronze du Dr Phil Edward aux Olympiques de Berlin en 1936. Il était un homme de couleur qui s’est levé et l’a fait devant Hitler.
La reine canadienne olympique de la patinoire et gagnante en trois occasions du Lou Marsh, Barbara Ann Scott, une médaillée d’or à St-Moritz en 1948.
La traversée héroïque du lac Ontario par Marilyn Bell. Nancy Greene de la Colombie-Britannique et sa domination en tant que skieuse.
L’extraordinaire Russ Jackson de l’Université McMaster et des Rough Riders d’Ottawa et son année de conte de fées.
Les quatre trophées Lou Marsh de Wayne Gretzky et bien entendu, le veston vert de Mike Weir du tournoi des Maîtres à Augusta.

Vous les trouverez tous ici et beaucoup d’autres. Soyez témoin de cet héritage riche et inoubliable.
Il s’agit d’un hommage à un personnage vraiment marquant du sport canadien et aux extraordinaires athlètes qui ont rempli ce pays de fierté.