L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Anne Heggtveit

Ski alpin

1960


‹ Retourner à l'athlète

Le plus prestigieux de tous… le trophée Lou-Marsh pour Anne

mardi, le 31 janvier 1961

Par MILT DUNNELL

Anne Heggtveit, la reine canadienne du ski de 21 ans, qui a gagné la plupart des prix accessibles à un athlète canadien, a reçu aujourd’hui le plus important de tous : le trophée Lou- Marsh Memorial, décerné annuellement à un athlète canadien, amateur ou professionnel, pour sa performance exceptionnelle. Le trophée est attribué par le vote des cinq membres du comité de sélection.

En annonçant mademoiselle Heggtveit en tant que gagnante de l’année 1960, le comité a indiqué que sa décision était unanime. Les membres de ce comité sont Charles Ring, fondateur du trophée en mémoire de Lou Marsh, ancien rédacteur en chef des nouvelles sportives du Toronto Star, Harry « Red » Foster, Donald Ross, Oscar Pearson et Charles Higginbottom.

Anne est la deuxième skieuse à gagner le trophée, qui a été décerné pour la première fois en 1936. Lucile Wheeler, médaillée de bronze aux Olympiques de 1956, est la première skieuse à l’avoir remporté. Pour l’année 1959, le trophée a été remis à Barbara Wagner et Bob Paul, champions du monde de patinage artistique en couple ayant encore gagné une médaille d’or aux Olympiques après avoir été nommés gagnants du trophée Lou-Marsh.

En procédant à la sélection pour 1960, le jury avait bien assez de raisons pour appuyer la candidature de mademoiselle Heggtveit. En dévalant en trombe la piste olympique de 1575 pieds de Squaw Valley en mars dernier, la jeune blonde d’Ottawa a battu 42 des meilleures skieuses au monde provenant de 14 pays, et a remporté la médaille d’or au slalom géant féminin.

C’était la première fois qu’un Canadien, homme ou femme, gagnait une épreuve olympique de ski. D’autres lauriers sont venus la couvrir peu après. La Fédération internationale de ski a nommé Anne championne du ski alpin féminin.

Ces honneurs ont couronné 19 ans de ski pour la jeune sportive de 21 ans, qui a chaussé ses premiers skis à deux ans. Malheureusement pour les chances du Canada aux championnats internationaux, Anne et l’ancienne mademoiselle Wheeler – maintenant madame Kaye Vaughn – se sont retirées de la compétition.

Avant d’être nommée gagnante du trophée Lou-Marsh, Anne avait été désignée par le sondage annuel de la Presse canadienne comme étant l’athlète par excellence au Canada, hommes et femmes confondus, pour l’année 1960.

Sa concurrence principale dans l’obtention du prix Lou-Marsh venait des tenants du titre, Barbara Wagner et Bob Paul, ainsi que du pilote d’hydroplane Bob Hayward, qui a gagné deux fois le trophée Harmsworth pour le Canada. Les autres candidats étaient Ron Stewart, nommé athlète canadien de l’année par le sondage de la Presse canadienne, Stan Leonard, meilleur golfeur professionnel au Canada et le sprinter Harry Jerome.
La remise du trophée Lou-Marsh aura lieu lors de l’Exposition nationale canadienne.

GAGNANTS PRÉCÉDENTS
1936-Dr Phil Edwards
1937-Lieutenant W. M. Cleland
1938-Bob Pearce
1939-Bob Pirie
1940-Gérard Côté
1941-Théo Dubois
1942-1944-En mémoire des athlètes canadiens qui ont fait le sacrifice suprême à la Seconde Guerre mondiale
1945-Barbara Ann Scott
1946-Joe Krol
1947-Barbara Ann Scott
1948-Barbara Ann Scott
1949-Cliff Lumsdon
1950-Bob McFarlane
1951-Marlene Stewart
1952-George Genereux
1953-Doug Hepburn
1954-Marily Bell
1955-Beth Whittall
1956-Marlene Stewart
1957-Maurice Richard
1958-Lucile Wheeler
1959-Barbara Wagner et Bob Paul