L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Barbara Ann Scott

Patinage artistique

1948


‹ Retourner à l'athlète

LES JUGES SONT UNANIMES : BARBARA ANN REMPORTE À NOUVEAU LE TROPHÉE LOU-MARSH MEMORIAL

mardi, le 1 février 1949

Par ANNIS STUKUS

Barbara Ann Scott, qui fut la première femme à se voir décerner le trophée Lou-Marsh Memorial en tant que figure sportive la plus marquante de l’année 1945, a récidivé hier alors qu’on lui a remis ce trophée pour une troisième fois consécutive par décision unanime du conseil des juges. Elle, qui avait remporté l’honneur pour une deuxième année de suite l’an dernier. Joe Krol, des Argonauts de Toronto, a reçu le prestigieux trophée en 1946.

Ce trophée, qui célèbre la mémoire du regretté journaliste sportif du Toronto Star, récompense autant les femmes que les hommes, autant les amateurs que les professionnels, et ce, dans n’importe quel sport. Un conseil de cinq juges a la lourde tâche de déterminer le lauréat.

Parry parmi les nominés
Viola Myers de Toronto, sprinteuse olympique, Jack Parry, vedette d’athlétisme, de football et de basketball de l’Ouest canadien et Kenn Nunn, champion d’aviron du club Argonaut, furent les autres nominés pour ce trophée.

La patineuse vedette, qui devint récemment professionnelle, a remporté en 1948 les Championnats européens, les Championnats du monde ainsi que les Jeux olympiques, soit l’une des plus grandes performances jamais livrées par un athlète canadien. La petite fille d’Ottawa a conquis le cœur du monde sportif grâce à son charme et ses performances pratiquement parfaites.

Elle vient tout juste de terminer un contrat avec le Roxy Theatre de New York, son premier contrat professionnel.

L’annonce de sa nomination comme gagnante du trophée par Elwood Hughes, président du comité de sélection, vint quelques semaines seulement après que les journalistes sportifs l’eurent choisi comme athlète féminine de l’année par une large majorité.

C’était la troisième fois qu’elle était choisie, ce qui constitua une première historique en ce qui concerne le vote des journalistes sportifs.

Edwards, le premier lauréat

Le trophée Lou-Marsh Memorial a été remis pour la première fois en 1936. Phil Edwards, capitaine de l’équipe olympique canadienne de 1936, fut l’heureux élu. Les autres gagnants ont été Bobby Pearce, un rameur, le lieutenant Marshall Cleland, un cavalier, Gérard Côté, un marathonien, Bob Pirie, un nageur et Théo Dubois, un rameur.

Le trophée fut dédié à la mémoire de tous les athlètes canadiens qui perdirent la vie durant la guerre de 1942-1944. Madame Scott a été l’athlète choisie par vote unanime lorsqu'on recommença la remise du trophée en 1945.

Madame Scott est présentement à l’entraînement à Washington en vue de son prochain contrat dans le monde du patinage. Elle a été informée de cet honneur par télégramme.