L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Barbara Ann Scott

Patinage artistique

1945


‹ Retourner à l'athlète

UNE PATINEUSE D’OTTAWA DEVIENT LA PREMIÈRE FEMME À REMPORTER LE TROPHÉE MARSH

mercredi, le 16 octobre 1946

Par ALEXANDRINE GIBB
Correspondante du Star

Ottawa, le 16 octobre- La capitale nationale a rendu hommage à l’athlète canadienne numéro un de l’année. Originaire d’Ottawa, Barbara Ann Scott a été honorée pour ses performances dans le monde du patinage artistique. Le conseil municipal a d’abord tenu un banquet, puis des roses et des cadeaux ont été remis à la jeune fille de 18 ans. Les félicitations se sont enchaînées pendant que chaque orateur glorifiait celle qui a donné au Canada les honneurs les plus distingués du monde du sport et remporté le trophée commémoratif Lou Marsh en tant qu’athlète la plus exceptionnelle de l’année.

Les associés du club Minto, en compagnie des élus municipaux et des amateurs de sport, ont félicité la première femme à gagner le trophée Lou Marsh. D’Arcy Finn, rédacteur en chef associé du Ottawa Citizen, a ouvert la cérémonie avec cette remarque : « Barbara Ann Scott est une grande inspiration pour tous les jeunes et moins jeunes. »

« Je félicite chaleureusement les juges pour leur choix », a dit le maire Stanley Lewis, qui présidait. « Ils ont fait un choix sage et judicieux. Cette championne que nous avons n’est pas seulement une excellente patineuse, mais aussi une athlète exceptionnelle. »

« Je suis certain que Barbara Scott démontre un bon esprit sportif tout comme le faisait Lou en son temps », a dit Melville Rogers, président de l’Association canadienne de patinage artistique. Le président H. Cummings, du club Minto, a pour sa part exprimé la grande joie du club dont Barbara Ann est membre depuis qu’elle a sept ans.

Charles E. Ring, le donateur du trophée, et Elwood A. Hugues représentaient le conseil des juges et ont dit à mademoiselle Scott que leur choix s’était unanimement arrêté sur elle, en raison de ses qualités exceptionnelles et à ses habiletés en tant qu’athlète.

« Cela perpétue la mémoire de Lou Marsh et la fameuse colonne du trophée portant l’inscription « With Pick and Shovel » et nous sommes heureux de voir ce trophée commémoratif de 1945 aller entre les mains d’une si charmante gagnante », a dit M. Ring.

« J’espère que l’esprit de Lou Marsh et ses qualités sportives me guideront dans toutes mes futures compétitions », a répondu mademoiselle Scott en réponse aux hommages qu’elle a reçus.