L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Don Jackson

Patinage artistique

1962


‹ Retourner à l'athlète

Le trophée Lou-Marsh à Jackson

mercredi, le 30 janvier 1963

Par JIM PROUDFOOT

Don Jackson, le champion du monde de patinage artistique d’Oshawa, a reçu le trophée Lou E.- Marsh de 1962 pour ses exploits remarquables en tant qu’athlète canadien.

Le comité de sélection s’est rencontré cette semaine pour la 26e fois et a élu Jackson unanimement.

Le jury est composé de cinq sportifs torontois : Charles Ring, qui a remis le trophée en hommage au défunt journaliste sportif du Toronto Star, David Ross, Oscar Pearson, Charles Higginbottom et Harry (Red) Foster.

La présentation officielle sera faite au mois d’août prochain pendant la journée du sport à l’Exposition nationale canadienne. Jackson recevra une réplique miniature du grand trophée.

Jackson est devenu le premier canadien à gagner le titre mondial masculin alors qu’il a terminé premier en mars dernier aux finales de Prague en Tchécoslovaquie. Par la suite, il a signé un contrat professionnel avec les Ice Follies. Il participe maintenant à ce spectacle à Toronto.

Il sera l’invité d’honneur ce soir au dîner annuel des célébrités sportives présenté par l’Association ontarienne des journalistes et reporters sportifs.

Le triomphe spectaculaire de Jackson à Prague était l’un des moments marquants de cette année au niveau du sport canadien. Par 45,8 points à la fin des figures imposées, tout juste derrière le champion tchèque, Karol Divin, il a patiné d’une manière que les observateurs définissent comme étant la meilleure présentation de patinage style libre de tous les temps. Les juges l’ont récompensé de sept notes parfaites, du jamais vu.

Il a été nommé le sportif international de l’année et a été placé second, juste après le coureur Bruce Kidd, dans un sondage mené auprès de journalistes sportifs canadiens afin de déterminer l’homme de l’année.

Le trophée Lou-Marsh, présenté pour la première fois en 1936, est remis une fois par année à l’athlète canadien ou à une paire d’athlètes, homme ou femme, amateur ou professionnel, dont les exploits sont les plus remarquables. Parce qu’il est remis depuis des années, il a gagné en popularité et est aujourd’hui reconnu comme étant le plus grand honneur qu’un athlète canadien peut recevoir.

Otto et Maria Jelinek, un couple de champions de Bronte, ont presque remporté le trophée, a expliqué le comité de délibération.

Voici un extrait de la déclaration officielle: « Nous avons choisi Jackson plutôt que les Jelinek pour deux raisons particulières : les Canadiens ont gagné plusieurs championnats en couple tandis que Jackson était notre premier gagnant masculin. De plus, la victoire de Jackson, dans des conditions difficiles, a été remportée à lui seul. »

Parmi plusieurs nominations, Kidd a reçu la mention honorable tout comme Mary Stewart, une nageuse de Vancouver en Colombie-Britannique.
Sous-titre de la photo : DON JACKSON EST DÉCLARÉ GAGNANT DU TROPHÉE LOU-MARSH. Dorothy Ann Nelson, des Ice Follies, partage la bonne nouvelle.