L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

George Genereux

Fosse olympique

1952


‹ Retourner à l'athlète

George Genereux, de Saskatoon, remporte le trophée Lou-Marsh

jeudi, le 29 janvier 1953

Par RED BURNETT

Le magicien canadien du fusil de chasse, George Genereux, l’élève de 17 ans qui a gagné la seule médaille d’or du Canada aux Jeux Olympiques de 1952, en Finlande, a aujourd’hui été déclaré gagnant du trophée Lou-Marsh Memorial de 1952.

La décision de décerner ce prix à Genereux était aussi irréprochable que les tirs que ce dernier a faits pour gagner la compétition de tir au pigeon d’argile à Helsinski, afin de battre le meilleur au monde. Le brillant tireur d’élite était le choix unanime du comité formé du président Elwood A. Hughes, de Charles Ring, donateur du trophée Marsh (le seul prix canadien remis chaque année à l’athlète le plus exceptionnel, professionnel ou amateur, masculin ou féminin), d’Oscar Pearson, assistant commissaire aux parcs de Toronto et ancien éminent agent du YMCA, de Tom Alison, secrétaire-trésorier du Argonaut football and rowing club, ainsi que de Charles Higginbottom, trésorier de l’Université de Toronto. Il s’est également impliqué aux derniers Jeux Olympiques et aux rencontres de l’Association des universités de l’Atlantique.

La victoire de l’adolescent marque la première fois que le trophée Lou-Marsh voyage à l’ouest de Winnipeg. Il est approprié que ce changement sans précédent ait été réalisé grâce à un champion du pigeon d’argile. Feu Lou Marsh, ancien journaliste sportif au Star, était un passionné du tir au pigeon d’argile.

Max Bentley, un grand du hockey, a fait l’éloge de la sélection de Genereux. Max a eu le plaisir de tirer contre l’expert de Saskatoon et le considère comme un véritable champion.

« C’est phénoménal comment George peut viser ces pigeons (d’argile) », a dit Max. « Parlez-moi d’un perfectionniste, ce garçon est la perfection même quand vient le temps de tirer avec un pistolet. »

Tout comme Bentley, Genereux est apparemment à son meilleur lorsqu’il est sous pression. Il a affronté des rivaux plus âgés et de grande réputation à Helsinki, mais il les a vaincus en compétition. Quarante des meilleurs tireurs du monde ont pris part à cet essai et Genereux fut le meilleur.

Chaque jour, les concurrents devaient tirer sur 100 pigeons d’argile, des disques en forme de soucoupe qui sont projetés à partir de l’une des trois trappes ou cabines. Le tireur ne sait pas à l’avance de quelle trappe viendra le disque.

Lors du premier jour de compétition, le gaillard canadien a réussi 95 tirs, mais Hans Liljedahl, de Suède et Hans Aasnaes, de Norvège en avaient réussi 96. La journée suivante, Genereux est revenu de loin en arrière pour gagner le seul titre olympique du Canada avec un pointage de 97 sur une possibilité de 100, pour un total de 192 pour les deux jours.

Sa victoire était d’autant plus remarquable car en pratique, il s’entraînait sur un fusil à pompe à un seul canon. Il l’utilisa à Helsinki, alors que pratiquement tous les autres concurrents utilisaient un fusil à double canon. Ce qu’il faut savoir, c’est que chaque concurrent est autorisé à deux tirs sur un pigeon qui quitte une trappe.

Lors des championnats du monde tenus à Oslo, en Norvège, et qui précédaient les Jeux Olympiques, Genereux termina deuxième parmi une forte concurrence.

En annonçant Genereux en tant que gagnant du trophée et du choix populaire des juges, le président Elwood Hughes a affirmé que 15 remarquables concurrents avaient été considérés par son comité.

Carol Ann Duthie, de Toronto, l’éblouissante skieuse nautique qui a offert d’excellentes performances lors de compétitions aux É.-U., au Mexique et au Canada, a suscité beaucoup de réflexion. Elle a été présentée élogieusement par monsieur Ring. Shirley Campbell, la jeune fille de 16 ans habitant Fergus, gagnante du 1600 m amateur de l’ENC ainsi que du 4,8 km à la nage chez les femmes, a été fortement considérée par les juges.

Les autres sélectionnés incluaient Gordie Howe, des Red Wings de Detroit et Maurice « Rocket » Richard, des Canadiens de Montréal, deux des meilleurs joueurs de hockey au monde, Cliff Lumsdon, gagnant du marathon à la nage de l’ENC pour la troisième fois et ancien gagnant du trophée Lou-Marsh, Bob Simpson, membre des équipes de football et de basketball du championnat Dominion et membre de l’équipe olympique canadienne, Gerry Kesselring, l’excellent golfeur amateur de Kitchener, en Ontario, Jack Jacobs, le célèbre quart arrière de l’équipe de football des Blue Bombers de Winnipeg, Lloyd Rice, pagayeur pour le Toronto Sailing and Canoe club; Ulysses Curtis, étoile du champ-arrière des Argos, Luella Law, la coureuse de sprint de Vancouver et Gerald Gratton, le Montréalais champion en haltérophilie.

Sous-titre de la photo :
LE GAGNANT DU TROPHÉE LOU-MARSH, GEORGES GENEREUX, ADMIRE SA MÉDAILLE D’OR OLYMPIQUE EN COMPAGNIE DE SA SŒUR CAROL.