L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Marlene Stewart Streit

Golf

1956


‹ Retourner à l'athlète

MARLENE STEWART REMPORTE UN DEUXIÈME TROPHÉE LOU-MARSH MEMORIAL

mardi, le 5 mars 1957

Par Gordon Campbell

Marlene Stewart a ajouté un deuxième trophée Lou-Marsh Memorial à sa collection en mettant la main sur le trophée remis par Charles E. Ring en mémoire de l’ancien journaliste sportif du Star, décédé en 1936. Marlene est officiellement l’athlète par excellence de l’année 1956.

Madame Stewart remporte le trophée pour une deuxième fois en cinq ans. Elle l’a gagné en 1951 lorsqu’elle mit fin, à l’âge de 17 ans, au règne des États-Unis au Championnat canadien amateur féminin de golf.

Son dernier triomphe fut sa victoire, en septembre dernier, à l’Omnium amateur féminin des États-Unis qui eut lieu à Indianapolis. Elle fut alors la première joueuse d’origine canadienne à réussir l’exploit en plus de 50 ans d’histoire de l’Omnium.

Même si Marlene n’était pas la seule aspirante au trophée Lou-Marsh pour l’année 1956, elle fut un choix unanime. Johnny Longden, célèbre jockey de l’Alberta et Gerry Ouellette, tireur d’élite chevronné de Windsor et médaillé d’or aux derniers Jeux olympiques furent ses rivaux les plus sérieux.

Parmi les autres noms qui furent considérés, on retrouvait Cliff Lumsdon et Marylin Bell, tous deux originaires de l’Ontario et respectivement lauréats du trophée en 1959 et 1954, Doug Kyle, un coureur de Calgary, et Normie Kwong, une vedette de football des Eskimos d’Edmonton.

Bien que Marlene Stewart ait grandi à Fonthill, en Ontario, elle est née à Cereal, en Alberta, le 9 mars 1934. Toutefois, sa carrière de golfeuse a gravité autour de Fonthill où elle a appris à jouer.

Lors de sa brève mais fulgurante carrière, Marlene a remporté le Canadian Close six années d’affilée, l’Omnium canadien à quatre reprises, dont les trois dernières d’affilée, et devint en 1953, la première Canadienne à remporter le tournoi britannique.

En 1956, elle atteint des sommets, remportant sept tournois : le Rochester incitation, le U.S. North and South, le U.S. intercollegiate, l’Ontario Open, le Totem Pole ainsi que le Canadian Close et l’Omnium canadien, mentionnés ci-dessus.

Marlene est seulement la deuxième, en 20 ans d’histoire, à avoir remporté le trophée Lou-Marsh Memorial à plus d’une reprise. Barbara Ann Scott, une patineuse artistique de renommée, mit la main sur le précieux trophée à trois reprises, en 1945, 1947 et 1948.

Les exploits de Marlene lors de l’année 1956 comprennent ses sélections comme golfeuse de l’année aux États-Unis et meilleure athlète féminine de l’Ontario. Elle fut l’invitée d’honneur lors du récent « Celebrities Dinner » (souper des célébrités) de l’Association des journalistes et reporters sportifs de l’Ontario.

Les membres du comité de sélection pour le trophée Lou-Marsh sont, en plus du donneur Charles. E Ring, le président Oscar Pearson, Charlie Higginbottom, Harry « Red » Foster et Don Ross.