L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Nancy Greene

Ski alpin

1968


‹ Retourner à l'athlète

Nancy gagne une seconde fois le trophée Lou-Marsh

jeudi, le 26 décembre 1968

La skieuse Nancy Greene gagne, pour une deuxième année consécutive, le trophée Lou E.-Marsh Memorial, en tant qu’athlète la plus exceptionnelle de l’année.

Le trophée remporté par mademoiselle Greene, gagnante d’une médaille d’or olympique au slalom géant et d’une seconde place au slalom de Grenoble, est pour la quatrième fois de suite remis à une athlète féminine. La gagnante de 1966 fut Elaine Tanner. La patineuse artistique Petra Burka l’a gagné en 1965.

Le trophée Lou-Marsh, donné par Charles Ring pour perpétuer la mémoire de Lou Marsh, ancien journaliste sportif du Star, est décerné chaque année selon le vote du comité de sélection composé d’Harry (Red) Foster, de Charles Higginbottom, de Donald Ross, d’Oscar Pearson et de Ring.

« C’est terrible », a dit la jeune fille de 24 ans native de Rossland, en Colombie-Britannique, quand on lui a annoncé qu’elle avait gagné une seconde fois. « J’avais un rhume mais je me sens déjà mieux. »

Mademoiselle Greene, gagnante des deux premières Coupes du monde de ski en 1967 et 1968, a décrit cette distinction comme une belle conclusion de sa carrière amateur. Elle a arrêté le ski de compétition à la suite de sa performance à Grenoble, où elle a gagné deux médailles. Mademoiselle Greene se consacre maintenant à son emploi aux relations publiques de General Motors et est membre d’un groupe de travail du premier ministre qui étudie les besoins du sport amateur au Canada.

La mention honorable du trophée Lou-Marsh a été décernée à l’équipe équestre olympique formée de Jim Day, King, Jim Elder, Aurora et Tom Gayford, de Gormley, en Ontario. Ils ont gagné une médaille d’or au saut d’obstacles lors des Jeux Olympiques de Mexico.

Mademoiselle Tanner a aussi reçu une mention honorable. La nageuse vancouveroise de 17 ans a remporté deux médailles d’argent aux Jeux Olympiques de Mexico et aux épreuves de 100 et 200 m dos crawlé. Elle a aussi gagné le bronze avec son équipe de course à relais.

Le golfeur professionnel Al Balding, du quartier Markland Wood de Toronto, cogagnant avec George Knudson de la Coupe du monde d’Italie, a reçu une mention honorable. Balding a affiché le pointage individuel le plus bas du tournoi.

Le conducteur sous harnais Hervé Filion, d’Angers, au Québec, gagnant de plus de courses en une seule saison que n’importe quel coureur, figurait aussi sur la liste des mentions honorables.

Les autres athlètes considérés pour ce prix furent le plongeur Beverly Boys, quatrième au plongeon de 10 mètres et septième au trois mètres aux Jeux Olympiques, le coureur automobile George Eaton, Perry Connelly, le capitaine du « Red Jacket », qui a terminé premier du « Southern Ocean Racing Circuit », les étoiles de la Ligue nationale de hockey Bobby Hull, Bobby Orr, Gordie Howe et Stan Mikita, la patineuse artistique Karen Magnussen, le tireur Gerry Ouellette, la golfeuse Sandra Post, le lanceur Ferguson Jenkins, gagnant de 20 parties pour une deuxième année consécutive pour les Cubs de Chicago, équipe de baseball de la Ligue nationale et Donna Moley.

La semaine dernière, mademoiselle Greene a été nommée « meilleure athlète féminine de l’année » par la Presse Canadienne à la suite d’un sondage effectué auprès des journalistes et commentateurs sportifs de tout le pays. Elle gagne les deux prix pour une deuxième année de suite. Mademoiselle Tanner avait fait de même en 1966.

La présentation du trophée Lou-Marsh est prévue pour l’été prochain à l’Exposition nationale canadienne.