L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Bob McFarlane

Football, athlétisme

1950


Photographie de Robert McFarlane lors d'une course sur piste

Photographie de Robert McFarlane lors d'une course sur piste

Date
Fin des années 1940 – début des années 1950
Collection
Gracieuseté de la famille de Robert McFarlane

Pourquoi se limiter!

Le Dr Robert « Bob » McFarlane a laissé son empreinte comme pionnier en chirurgie de la main et était considéré comme un grand homme dans l’histoire de la chirurgie plastique canadienne. Mais à ses débuts, il a passé quelques années fulgurantes au département des sports de l’Université de Western Ontario comme étudiant en médecine de 1946 à 1951. Il faut en conclure que McFarlane, costaud du haut de son 1,89 m, était un maître de la gestion du temps puisqu’il réussissait à afficher des résultats supérieurs tout en remplissant ses étagères de trophées, médailles, coupes et plaques reçus pour ses exploits prolifiques au football et en athlétisme.

L’année 1950 a vraiment été une année remarquable pour cet athlète talentueux et infatigable. Un puissant joueur de champ arrière, il a mené l’Union de football intercollégiale en tant que marqueur et a aidé les Mustangs de l’Université de Western Ontario à remporter leur quatrième Coupe Yates en cinq ans.

En tant qu’athlète, il a couru contre les meilleurs au monde et a démontré une polyvalence incroyable. Il a établi cinq records canadiens sur un nombre de distances et a battu les médaillés d’or olympiques Mal Whitfield des États-Unis, lors d’une compétition intérieure de 500 verges à Montréal, et Arthur Wint de la Jamaïque au 400 mètres lors des Jeux de l’Empire britannique. Au Canada, en Angleterre, en Irlande et en Hollande, McFarlane a enregistré des victoires au 440, 500, 880 et 1 000 verges aussi bien qu'au 300, 400, 600 et 800 mètres.

Sentant que Bob allait bientôt laisser les sports derrière lui pour poursuivre sa carrière de chirurgien, Murray McNie, l’entraîneur d’athlétisme de l’Université Western a tristement secoué la tête. « Il a essayé le demi-mile pour la première fois l’année dernière. Il est le seul coureur qui peut se vanter de ne jamais avoir été battu au 880 verges ou au 800 mètres. Il est au sommet de sa forme. Il est impossible de prédire où son talent pourrait le mener. Perlove, Joe. « Bob McFarlane of Western Named Winner of Marsh Memorial Trophy », Toronto Daily Star, 6 février 1951, p. 16.

Bob a influencé de plus d’une façon…
Jack Crump, Secrétaire honoraire du conseil athlétique amateur britannique, a annoncé, « Un grand homme et un talentueux athlète qui aura marqué de façon importante l'esprit sportif et les sports canadiens. » Perlove, Joe. « Bob McFarlane of Western Named Winner of Marsh Memorial Trophy », Toronto Daily Star, 6 février 1951, p. 16.

Robert McFarlane, une source d’inspiration, hier et aujourd’hui.

Le footballeur ontarien Bob McFarlane remporte le trophée Lou-Marsh Memorial Adobe PDF Transcription


Faits saillants

1946, 1947, 1949, 1950
Coupe Yates, conférence de football des sports universitaires de l’Ontario
1947, 1950
Trophée John Davies, meilleur athlète canadien sur piste
1948
Jeux olympiques d’été de Londres, 5e place aux 4 x 100 verges
1950
Médaille commémorative Norton Crowe, meilleur athlète amateur canadien
1950
Prix commémoratif Lou Marsh
1978
Université de Western Ontario, athlète du siècle