L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

George Genereux

Fosse olympique

1952


Photo du tireur aux plateaux George Genereux, son fusil à la main

Photo du tireur aux plateaux George Genereux, son fusil à la main

Date
1952
Collection
Musée et Temple de la renommée des sports de la Saskatchewan

Une étoile filante

Jeux olympiques d’été de 1952, Helsinki, en Finlande

Il s’agit d’une compétition de tir à la fosse olympique. Quarante champions de tir provenant de 19 nations visent l'or. Le tournoi de deux jours est rempli d’émotions fortes. Les compétiteurs sont placés en équipes de six et tirent 100 cibles (aussi appelées pigeons ou pigeons d’argile) lors de relais de 25 pigeons. Une énervante période d’attente d’une heure et demie sépare les équipes des 25 prochains pigeons. Lors du tir olympique, les compétiteurs peuvent tirer deux fois sur chaque cible. Le recul du fusil donne une secousse violente résultant en une quantité considérable de choc physique pendant deux jours.

Le premier jour, George Genereux, le Canadien de 17 ans originaire de Saskatoon, brise 95 pigeons, le mettant en égalité avec deux autres participants pour la troisième place. Des résultats de 96 et 97 le devancent. Le deuxième jour, les meneurs tirent en premier et laissent passer assez de cibles pour compromettre leurs classements dans la compétition.

Genereux termine tard dans l’après-midi avec un 97 sur 100 pour un total de 192 sur 200. Une équipe demeure derrière, un Suédois du nom de Knut Holmquist en fait partie et détient une chance de rattraper George s’il réussit à tirer les 25 cibles. Holmquist connaît le classement des résultats et est très nerveux lors de sa dernière ronde. Holmquist tire 23 pigeons de suite et manque le 24e donnant la médaille d’or tant convoitée à George Genereux.

Genereux est bien connu dans la communauté du tir au pigeon. Malgré son jeune âge de 17 ans, il remporte des compétitions depuis qu’il a 13 ans. Dans un sport axé sur les mouvements rapides, les réflexes et l’acuité visuelle, il personnifie un champion couronné possédant tous les attributs nécessaires. Son ascension au tir au pigeon a été fulgurante. Instantanément, il devient un héros national du sport en remportant la seule médaille d’or du Canada aux Jeux olympiques de 1952 et la seule médaille d'or remportée par un Canadien lors des Jeux olympiques d'été depuis 1936.

George Genereux, de Saskatoon, remporte le trophée Lou-Marsh Adobe PDF Transcription


Faits saillants

1951
Champion junior nord-américain
1952
Championnats du monde de tir au pigeon, Oslo, Norvège, médaille d’argent
1952
Jeux olympiques d’été à Helsinki, Finlande, médaille d’or
1952
Prix commémoratif Lou Marsh