L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Maurice Richard

Hockey

1957


Photo en couleur de Maurice Richard vêtu d'un uniforme des Canadiens de Montréal

Photo en couleur de Maurice Richard vêtu d'un uniforme des Canadiens de Montréal

Date
Vers 1957
Collection
Panthéon des sports canadiens

1957 – « La fusée » établit un nouveau record

Le 19 octobre 1957, au Forum de Montréal. Plus de 14 000 partisans attendent avec anticipation. En ce samedi soir, Maurice « la fusée » Richard commence un match local avec un total de 499 buts en carrière se joignant à ses Canadiens bien-aimés pour affronter les Blackhawks de Chicago. Le plateau de 500 buts n’a jamais été dépassé. Lorsque Ian Cushenan de Chicago reçoit une pénalité, l’entraîneur des Canadiens, Toe Blake, tire profit d’un avantage numérique du tonnerre avec Jean Béliveaux au centre, le Rocket comme ailier droit, Dickie Moore comme ailier gauche, « Boom Boom » Geoffrion et Doug Harvey à la ligne bleue. La foule est maintenant en furie. Les joueurs s’élancent sur la glace à plusieurs occasions, mais ne réussissent pas à compter. Ils s'élancent à nouveau, cette fois Dickie Moore amène la rondelle à l’intérieur. Il fait une passe à Bélivrau qui est à l’avant, à gauche du gardien de but Glenn Hall. Béliveau voit la fusée à environ six mètres du filet et lui passe la rondelle, en un geste gracieux, le « Rocket » lance et compte… Le forum éclate sous le rugissement des applaudissements… le 500e but vient d’être compté.

C’est le Rocket de la belle époque qui semble toujours saisir l’occasion et donner aux adeptes ce qu’ils désirent. La fusée joue chaque changement avec une intensité féroce et il époustoufle les partisans de hockey vêtu de son uniforme des Canadiens, depuis 1942. Il est le meilleur marqueur que la partie n'a jamais connu. Il est une célébrité qui détient déjà 70 buts de carrière en période éliminatoire. Il compte quatre buts lors des finales de la Coupe Stanley contre les Bruins de Boston, en route vers sa cinquième Coupe avec les Canadiens. Oui, vous pouvez toujours compter sur la fusée pour marquer les buts décisifs lorsqu’il le faut, y compris son 500e.

Aujourd’hui, le plateau des 500 buts est l’un des paliers les plus convoités au hockey grâce à Maurice Richard. Il s‘agit du Saint Graal pour un marqueur.

Maurice « Rocket » Richard : un joueur extraordinaire!

Le trophée Lou-Marsh revient au Rocket Adobe PDF Transcription


Faits saillants

1942 - 1960
Coupes Stanley avec les Canadiens de Montréal
1944 - 1945
Marque 50 buts en 50 parties avec les Canadiens de Montréal
1955 - 1960
Capitaine des Canadiens de Montréal
1957
Prix commémoratif Lou Marsh
1960
Meilleur marqueur de tous les temps se retire avec 544 buts