L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Lucile Wheeler

Ski alpin

1958


Photo de Lucile Wheeler skiant aux Championnats du monde en Autriche

Photo de Lucile Wheeler skiant aux Championnats du monde en Autriche

Date
1958
Collection
Panthéon des sports canadiens

Deux jours glorieux pour une pionnière de ski alpin

La descente de Graukogel, Gastein, en Autriche, le 6 février 1958
Cinquante mille spectateurs enthousiastes arrivent au magnifique centre touristique de Bad Gastein, en Autriche, pour les Championnats du monde de ski de 1958. Les compétitions de ski sont pour les Européens ce que la Coupe Stanley ou le Super Bowl est pour les Nord-américains et à part quelques rares exceptions, les Européens sont demeurés maîtres de ce sport. Cependant, ce championnat est différent. La Canadienne Lucile Wheeler est une compétitrice de taille. En l’absence d’un programme d’équipe nationale au Canada, elle a passé la saison de 1957 en Autriche à s’entraîner avec l’entraîneur privé autrichien Pepi Salvenmoser. Ses efforts ont été récompensés. Elle a terminé deuxième ici l’année dernière et a remporté la fameuse descente de Hahnenkamm à Kitzbühel, en Autriche, l’une des plus rigoureuses compétitions de ski au monde.

La visibilité est loin d’être idéale avec un ciel nuageux et de la neige légère. Plusieurs endroits glacés recouvrent la piste de 2,41 km qui plonge d’une hauteur de près de 610 m. Lucille atteint l’intervalle de synchronisation à mi-chemin avec le troisième meilleur temps à date. Elle peut encore se rattraper dans une section longue et ardue qui requiert une forme supérieure. Alors qu’elle entreprend la dernière longueur escarpée appelée la « Schmelzweise », à une vitesse de 97 km/h, apparait soudainement un énorme mur foncé de spectateurs et elle perd de vue les petits drapeaux bleus qui jalonnent la piste. Il y a un moment de panique et de confusion. Elle poursuit sa lancée et ses skis l'amènent jusqu'à la ligne d’arrivée. Elle détient le meilleur temps, c’est un moment historique. Lucile Wheeler est la première Canadienne à remporter un Championnat du monde en ski. Elle a surpassé 42 femmes provenant de 14 pays. Elle affirme que la victoire a été remportée grâce à son entraîneur et à un très bon choix de cire. Puisqu'elle doit se rendre à une autre compétition importante, elle ne dévoile pas de quelle cire il s’agit.

Slalom géant, le 8 février 1958
Les bâtons de ski de Lucile sont introuvables. À la dernière minute, elle décide d'utiliser les bâtons plus longs de son entraîneur. Elle attaque la 55e porte de la piste de 1,61 km. Elle entreprend une descente magnifique et rapide sur la douce neige détrempée, mais à mi-chemin, ses bâtons chancelants la font presque quitter la piste, perdant prise par la même occasion. Elle les rattrape et se stabilise. Elle a manqué le champ d’une demi-seconde. Elle remporte une deuxième victoire au Championnat du monde dans la discipline du slalom géant.

De grands honneurs en ski canadien Adobe PDF Transcription


Faits saillants

1947
Titres nationaux junior en descente et en combiné
1956
Médaille de bronze, première médaille olympique en ski pour le Canada, Jeux olympiques de Cortina d’Ampezzo
1958
Première nord-américaine à remporter le titre du Championnat du monde (en descente et en combiné)
1958
Prix commémoratif Lou Marsh