L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Robert Paul

Patinage artistique

1959


Photo en action de Barbara Wagner et Robert Paul

Photo en action de Barbara Wagner et Robert Paul

Date
Les années 1950
Collection
Panthéon des sports canadiens

Une dynastie de patinage artistique

Ils étaient l'équipe dominante d'une rare dynastie de patinage artistique canadien. De 1957 à 1960, Barbara Wagner et Robert Paul, les patineurs en couple, étaient les roi et reine du podium après avoir remporté le Championnat du monde de patinage artistique pendant quatre années consécutives. Pour couronner une merveilleuse carrière amateur, ils sont devenus le premier couple nord-américain à remporter la médaille d'or olympique lors des Jeux d'hiver de 1960 à Squaw Valley.

Remarquablement, si ce n’était de l’admirable instinct de Sheldon Galbraith, l’entraîneur de renom, ce couple triomphant ne se serait peut-être jamais formé. Les deux patineurs poursuivaient tous deux des carrières florissantes en patinage simple, cependant Galbraith a identifié que chacun d’entre eux présentait de sérieuses lacunes. Bob Paul était très introverti et cela nuisait à ses aptitudes lors de compétitions. À l’opposé, Barbara débordait d’énergie et devait modérer son enthousiasme. Galbraith pensait que s'ils travaillaient en équipe pendant un moment, ils pourraient s’entraider. Ils ont fait des progrès tellement rapides qu'il était bientôt évident que leur potentiel était en tant que couple.
Wagner et Paul n’ont rien laissé au hasard, gagnant tous les championnats majeurs de 1957 à 1960.

Le meilleur exemple de leur supériorité a probablement été aux Championnats du monde de patinage artistique en 1959, à Colorado Springs. Ils ont eux-mêmes admis qu'ils avaient patiné de façon terribleBarbara soignait une cheville blessée et tous deux essayaient de s’habituer à une plus haute altitude, ils ont même laissé tomber l’une des pirouettes doubles de Barbara. Bob a déclaré plus tard qu’ils étaient fatigués avant la fin de leur programme et avaient eu plusieurs ennuis. Il était apparemment modeste parce que les juges ont vu les choses de façon très différente. Les neuf juges les ont classés premiers, leur donnant ainsi leur première victoire internationale au jugement unanime. Ce n’était que la troisième fois, à la compétition de 1959, que Wagner et Paul utilisaient un programme entièrement perfectionné. Ils croyaient qu’ils seraient encore meilleurs pour les Olympiques de 1960!

Donald Gilchrest, un juge canadien au Colorado a annoncé, « Ils sont des gagnants assurés pour les championnats olympiques en ce moment. Aucun couple ici ne peut possiblement s’améliorer suffisamment et leur offrir une compétition de taille à Squaw Valley. Ils sont les meilleurs. » Proudfoot, Jim. « “We Were Terrible” – Barb and Bob “The Greatest” – Judges. », Toronto Daily Star, 26 février 1959, p.22.

En effet, sa prédiction s’est réalisée!

Barbara Wagner et Bob Paul enfin reconnus Adobe PDF Transcription


Faits saillants

1952
Fait équipe avec Barbara Wagner
1954
Titre canadien junior en couple
1956
Titre canadien en couple
1957
Titres canadien, nord-américain et mondial en couple
1958
Titres canadien et mondial en couple
1959
Titres canadien et nord-américain en couple
1959
Prix commémoratif Lou Marsh
1960
Titres canadien et mondial en couple
1960
Jeux olympiques de Squaw Valley, médaille d’or
1980
Intronisé au Temple de la rennommée mondial du patinage artistique
1994
Intronisé au Temple de la rennommée canadien du patinage artistique