L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Anne Heggtveit

Ski alpin

1960


Photo en noir et blanc d'Anne Heggtveit, ses skis à la main

Photo en noir et blanc d'Anne Heggtveit, ses skis à la main

Date
Vers 1960
Collection
Panthéon des sports canadiens

La première médaillée d’or olympique canadienne en ski alpin

Jeux olympiques d’hiver, Squaw Valley, le 26 février 1960

L’Ottawaise de 21 ans gravit la montagne avec son entraîneur tôt ce matin-là pour observer la piste de slalom et elle est envahie par l'intuition fantastique que son tour est enfin arrivé. Anne Heggtveit s’apprête à affronter 42 des meilleures skieuses au monde dans un sport dominé par les Européens.

Le slalom est une compétition très complexe contre une horloge électronique qui enregistre deux descentes combinées sur deux pistes différentes. Une chute pendant l’une des courses et s’est terminé!

La première course impétueuse d’Anne lui donne 1,5 seconde d’avance. Une si grande avance n'a jamais été vue au slalom et une deuxième course modérée lui donnerait une médaille presque certaine. Mais protéger sa première place ne fait pas partie des plans d’Anne. Elle veut l’or! Elle attaque bravement la deuxième piste, plus difficile, et avec 3,3 secondes d’avance combinées, elle enregistre la plus grande marge de succès jamais affichée aux Olympiques féminins ou lors d’une compétition mondiale de slalom. Plus important encore, elle remporte la première médaille d’or olympique du Canada en ski alpin.

La confiance absolue d’Anne et son nouveau statut de championne olympique ce matin-là étaient l’aboutissement d’une aventure qui avait débuté 19 ans plus tôt. Elle a commencé à skier à l’âge de deux ans dans les collines de Gatineau au nord d’Ottawa. À l’âge de sept ans, elle remporte déjà des compétitions féminines seniors et à 15 ans, elle surprend le monde du ski international en gagnant le slalom géant lors de la compétition historique de Holmenkollen, en Norvège devenant sa plus jeune championne. Une fracture de la jambe en 1955 mène à une performance olympique décevante en 1956, cependant, elle n’abandonne pas. En 1959, elle devient la première non Européenne à remporter le prestigieux Championnat de Arlberg-Kandahar, à Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne.

Le plus prestigieux de tous… le trophée Lou-Marsh pour Anne Adobe PDF Transcription


Faits saillants

1959
Prix Bobbie Rosenfeld pour l'athlète féminine de l’année au Canada
1960
Jeux olympiques d’hiver de Squaw Valley, médaille d’or en slalom
1960
Championne du monde au combiné alpin et slalom
1960
Athlète féminine de l’année au Canada pour l’athlète féminine de l’année au Canada
1960
Prix commémoratif Lou Marsh