L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Bruce Kidd

Athlétisme

1961


Photographie de Bruce Kidd lors de la course des Chevaliers de Colomb de Boston

Photographie de Bruce Kidd lors de la course des Chevaliers de Colomb de Boston

Date
1961
Collection
Panthéon des sports canadiens

Bruce Kidd - 1961

Jusqu'à 22 h 30 samedi soir dernier, la compétition sur piste intérieure des Chevaliers de Colomb du Massachusetts au Boston Garden n'avait été rien de plus que l'ouverture routinière de la saison intérieure du territoire de l'est. Puis, tout à coup, un étudiant de secondaire cinq âgé de 17 ans, originaire de Toronto et portant le nom de Bruce Kidd a offert, lors de l’épreuve de 3,22 km, une performance qui a fait lever les spectateurs de leurs sièges en criant. La saison intérieure a découvert son premier vrai héros lorsque Kidd a remporté la course de 22 tours dans un temps remarquable de 8:49, 2. Jamais dans l'histoire de l'athlétisme, intérieur ou extérieur, n’avait-on vu un homme si jeune courir si rapidement. Brown, Gwilym. « How Young Kidd Made Good » Sports Illustrated », 23 janvier 1961, p. 11.


Cette victoire à la compétition d’athlétisme des Chevaliers de Colomb tenue au Boston Garden, qui était bondé, a été une incroyable occasion pour Bruce Kidd de se faire connaitre. L'événement l'a instantanément transformé en célébrité nationale et a pavé le chemin pour une remarquable expérience de vie qui rassemblait toutes ses ambitions.

Cette course avait failli ne pas se dérouler. Harvard avait invité Bruce à venir faire les examens d’entrée. Pendant qu’il était là, le directeur de la compétition des Chevaliers de Colomb l’a inscrit à la compétition du 1,61 km. Bruce était plus doué pour l'épreuve du 3,22 km. À cette époque, la course à distance était considérée tellement ardue que de nombreux États américains ne permettaient pas aux athlètes du secondaire de participer à des distances de plus de 1,61 km. Avec l’aide des arbitres de Harvard, Bruce a réussi à s’inscrire au 3,22 km. Il a entretenu ces débats à plusieurs occasions pendant sa carrière, avec des directeurs de course. Finalement, en validant son admission aux courses avec des performances étonnantes, il a ouvert le chemin pour une plus jeune génération de coureurs à distance.

À l’âge de 15 ans, Bruce est devenu le premier protégé de Fred Foot, un entraîneur novateur en courses à demi-fond et à distance. Alors que ses copains de classe à Malvern Collegiate ne pensaient qu'à battre les écoles des environs, Bruce était encouragé par son entraîneur et ses parents à s'imaginer battant les coureurs du monde entier. Il s'agissait d'un but impétueux, mais il l'a poursuivi malgré tout, littéralement.

Ses réussites à la course sont vite devenues associées aux voyages et lui ont donc ouvert les portes sur le monde, satisfaisant ainsi son appétit féroce pour les politiques mondiales et la connaissance de différentes cultures.

Le moment était parfait. Au début des années 1960, l’athlétisme connaissait une époque florissante avec d’importantes compétitions intérieures faisant salle comble chaque fin de semaine aux É.-U. ou au Canada. Une série de compétitions internationales à guichets fermés sur des pistes extérieures a suivi. Bruce Kidd et Bill Crothers, des coéquipiers du club d'athlétisme de York, connaissaient tant de succès qu’ils recevaient non seulement toutes les invitations, ils étaient pratiquement des célébrités!

Bruce Kidd a continué sur sa lancée après Boston en agitant les foules au Madison Square Garden. Lors du championnat intérieur américain en 1961, il a vaincu le champion olympique Laszlo Tabori et deux autres champions précédents lors du 4,83 km. À Compton en Californie, il a remporté la course du 5 000 m contre Tabori et un autre fantastique coureur, Max Truex. Il a établi un record nord-américain pour le 5 000 m et le 4,83 km par la même occasion. Faisant preuve de polyvalence, il s’est traîné dans la boue pour remporter le championnat de cross-country à l’épreuve du 10 000 m, lors d’un jour pluvieux à Louisville au Kentucky.

Bruce a réussi ses examens d’entrée à Harvard et a reçu une invitation à joindre le campus, mais a plutôt choisi de s’inscrire à l’Université de Toronto. Le Dr Bruce Kidd, un merveilleux modèle de rôle canadien.

LE TROPHÉE LOU-MARSH REVIENT À KIDD Adobe PDF Transcription


Faits saillants

1961
Prix commémoratif Lou Marsh
1961, 1962
Trophée Lionel Conacher
1962
Jeux du Commonwealth, médaille d’or au 9,6 km, médaille de bronze au 4,8 km
1964 - 1990
Membre de l’équipe olympique canadienne
1970
Membre du corps enseignant de l’Université de Toronto
1998
Doyen du départment de l’Éducation physique et de la santé à l'Université de Toronto
2005
Nommé officier de l'Ordre du Canada