L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Jacques Villeneuve

Course auto

1997


Photo de Jacques Villeneuve

Photo de Jacques Villeneuve

Date
Le 11 décembre 2008
Collection
Panthéon des sports canadiens

Le Championnat de Jerez

Le Championnat du monde de Formule 1, aussi appelé F1, de la FIA est la classe reine de la course automobile. Les conducteurs pour le Championnat du monde de F1 allaient être déterminés lors du Grand Prix européen de fin de saison en Espagne sur le complexe circuit de Jerez.

Le Canadien Jacques Villeneuve, qui conduisait pour Williams, était à un point de la tête des séries derrière le féroce conducteur allemand Michael Schumacher, de l’équipe Ferrari. Michael, Jacques et son coéquipier Heinz-Harald Frentzen ont indiqué qu’il s’agirait d’une course extraordinaire lorsque tous trois se sont qualifiés avec un temps au tour identique à la millième de seconde, avec 1:21,072. Le premier dans l'histoire du Championnat du monde!

Jacques, le premier sur la piste lors des essais, a commencé en position de tête. Schumacher et Frentzen ont bondi au départ laissant Villeneuve en troisième place. Au huitième tour, Frentzen a permis à son coéquipier de le dépasser. Villeneuve a conduit avec du coeur au ventre, mais Schumacher est parvenu à conserver une légère avance.

Villeneuve a étudié Schumacher, cherchant une faiblesse et une opportunité de le prendre par surprise. C’était clair. Au virage appelé « Dry Sac », l’épingle à cheveux après la longue ligne droite opposée à haute vitesse, Villeneuve avait été capable de freiner plus tard que son adversaire à chaque fois. Il s'est arrêté à son dernier puits de ravitaillement après Schumacher. Au 48e tour, avec de tout nouveaux pneus lisses, il était à moins d'une seconde derrière lorsqu'il s'est lancé dans le virage Dry Sac par l’intérieur. Alors que Jacques le dépassait, Michael a semblé surpris, puis a soudainement rabattu la voiture vers lui. Jacques a été frappé avec force, mais a continué après avoir dû ralentir. La Ferrari de Michael a ricoché jusqu'à un arrêt complet sur le sable. Sa course était terminée. Il a plus tard été disqualifié pour avoir délibérément causé l’accident. Jacques a continué pour finir troisième, décrochant le titre au classement général de Champion du du monde de Formule 1 avec 81 points et sept victoires au cours de l'année.

Il serait difficile d'exagérer la magnitude de son exploit au plan international. La saison F1 de 1997 comptait 17 courses, dans 14 pays, sur cinq continents, avec un nombre de téléspectateurs estimé à plus de 500 millions par course. Après son triomphe en Formule 1, le jeune homme originaire de la petite ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec pourrait bien être, au niveau historique, la personnalité sportive canadienne la plus reconnue mondialement.

Jacques Villeneuve a décidé à l’âge de cinq ans qu’il allait faire de la course. Rien n’aurait su diminuer sa détermination. Même le terrible accident qui a écourté la vie de son père Gilles, lors du Grand Prix de Belgique alors que Jacques avait 11 ans, n'a su décourager le jeune homme. Son père était devenu une légende sur le circuit Formule 1 en conduisant une Ferrari. Toujours respectueux et fier de son père, Jacques a décidé de bâtir sa propre carrière et d’être reconnu pour ses propres exploits.
Mission accomplie. Jacques Villeneuve est seulement le troisième conducteur après Mario Andretti et Emerson Fittipaldi à avoir remporté le Championnat IndyCar, l’Indianapolis 500 et le Championnat du monde de Formule 1. Aucun autre Canadien n’avait gagné l’Indianapolis 500 ou le titre de Champion Formule 1.

Villeneuve de justesse Adobe PDF Transcription


Faits saillants

1992
Série Formule 1 japonaise, 2e place
1994
Indianapolis 500, recrue de l’année
1994
CART, recrue de l’année
1995
Gagnant de l’Indianapolis 500
1995
Champion de la série CART
1995,1997
Prix commémoratif Lou Marsh
1995,1997
Prix Lionel Conacher
1996
Série Formule 1, 2e place
1996
Trophée Lorenzo Bandini, personnalité par excellence du monde de la course automobile
1997
Champion de série Formule 1
1997
Trophée commémoratif Hawthorn, meilleur conducteur de Formule 1 de l'Angleterre ou du Commonwealth
1998
Nommée compagnon de l'Ordre national du Québec
2008
Les 24 heures du Mans, 2e place