L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Mario Lemieux

Hockey

1993


Photo de Mario Lemieux qui soulève la Coupe Stanley

Photo de Mario Lemieux qui soulève la Coupe Stanley

Date
Le 1er juin 1992
Collection
Paul Bereswill/Temple de la renommée du hockey

Quatre retours en force!

Les Penguins de Pittsburgh sont un groupe de gars qui aiment bien bavarder. Ce n’était pas vraiment le cas lorsque Mario Lemieux est entré dans le vestiaire de l'équipe le 13 janvier 1993, pour la première fois après avoir appris qu'il devrait subir des traitements de radiation pour vaincre la maladie de Hodgkin, une forme de cancer. Le silence est tombé dans la salle, réaction commune lorsqu’on parle de cancer.

La saison 1992-1993 a commencé de façon très prometteuse. Avec deux Coupes Stanley consécutives en main, Mario menait la course en tant que marqueur et poursuivait le record de tous les temps de Wayne Gretzky de 92 buts (1981-1982) et 215 points (1985-1986) lorsqu’il a découvert qu’il était malade. En neuf en de carrière avec la LNH, il avait déjà fait trois retours en raison de blessures. À la joie de ses coéquipiers, chacun d’eux était marqué d'un retour immédiat à ses puissants jeux offensifs de marqueur. C’était différent cette fois-ci. Avec le mot « C » sur la table, tout le monde a tourné leurs espoirs vers sa guérison, sa survie, en fait. Mario a bravement et immédiatement entrepris son régiment de radiation avec les séries éliminatoires à l’esprit.

Il n’allait pas les décevoir. Le jour de son dernier traitement de radiation, il a pris l'avion pour aller jouer avec les Flyers de Philadelphie et a réussi un but et une passe décisive. Il a ensuite aidé son équipe à embarquer sur une lancée sans précédent, remportant un record de 17 matches consécutifs de la LNH pour terminer en première place du classement général. Douze points derrière Pat LaFontaine, des Sabres de Buffalo, après son absence imprévue, Mario l’a surpassé à grands bonds par 12 points pour gagner le titre du meilleur marqueur avec 160 points en 60 parties jouées, le moins de parties jouées par un champion marqueur. Et écoutez ça, une section de cette fin de saison incluait une série de 16 parties avec 27 points et 24 passes décisives pour 51 points.

Les Penguins ont souffert un douloureux échec en prolongation contre les Islanders de New York lors de la septième partie des finales de la Coupe Stanley, mais tout le monde était reconnaissant de voir ce grand marqueur et magicien en santé et de retour dans la course.

Maintenant, ça, c'est un retour!

Lemieux gagne le Lou Marsh Adobe PDF Transcription


Faits saillants

1984
Trophée Calder
1986, 1988, 1993, 1996
Prix Lester B. Pearson
1988, 1989, 1992, 1993, 1996, 1997
Trophée Art Ross
1991
Trophée Conn Smythe
1992,1992
Coupe Stanley avec les Penguins de Pittsburgh
1993
Prix commémoratif Lou Marsh
2002
Jeux olympiques de Salt Lake City, médaille d’or pour le Canada