L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Mark Tewksbury

Natation

1992


Photo en couleurs du nageur Mark Tewksbury nageant sur le dos

Photo en couleurs du nageur Mark Tewksbury nageant sur le dos

Date
Vers 1992
Collection
Panthéon des sports canadiens

Mark Tewksbury

La situation est désastreuse. Les Olympiques sont dans 11 mois et l’Américain Jeff Rouse décroche des temps de plus d’une seconde d’avance sur les autres pays aux 100 mètres en nage sur le dos. Au niveau mondial, c'est pratiquement impossible de regagner toute une seconde! Mark Tewksbury est un coureur de stratégie avec beaucoup de cœur et une vision de ce qu’il doit faire physiquement, techniquement et mentalement. Il améliore son rigoureux programme d'entraînement en terres fermes et travaille avec acharnement dans l’eau sur son virage et son arrivée.

Classé quatrième au monde dans le 100 mètres en nage sur le dos, à l’approche des Olympiques de 1992, Mark Tewksbury est sans aucun doute l’un des favoris pour une médaille, mais l’or n’est à l’horizon que pour les partisans canadiens optimistes. Rouse, classé premier, et l'Américain David Berkhoff sont les deux compétiteurs en tête.

C’est le cinquième jour de compétitions et l’équipe canadienne s’effondre. Un par un, les meilleurs amis de Marc quittent la piscine avec des rêves qui ne se sont pas réalisés. Il lui faut exprimer ses sentiments d’empathie sans se laisser affecter. Malgré leurs déceptions il doit trouver un moyen de réaliser son propre rêve. Lors de la nage du matin, il atteint un record personnel de 54,75. Rouse est le seul à avoir fait mieux. La compétition se passe maintenant entre eux deux. Mark passe la journée entière à pleurer et gérer ses émotions, essayant désespérément de trouver l’état d’âme d’un champion olympique. Il arrive à la finale calme et plein de confiance.

Rouse prend la tête et devance Tewksbury et Berkhoff au virage. Longtemps considéré comme l’homme le plus rapide à la surface de l’eau en nage sur le dos, Tewksbury excelle au virage et décide de sortir rapidement pour garder la pression sur Rouse jusqu’à la fin. Rouse maintien la tête, mais Tewksbury est derrière lui et avec une demie longueur à faire, il semble assuré d’une médaille, laquelle, il était trop tôt pour le savoir! Puis son cœur, ses tripes et sa détermination à gagner prennent le dessus et avec seulement quelques mètres à faire, Tewksbury fait ce que très peu de gens peuvent se permettre lorsque leur corps est à l'agonie, il s'est relevé dans l'eau et a redoublé d'efforts à chaque battement. Il a commencé à dépasser Rouse. Chaque battement est décisif puis lorsqu’il touche au mur il sait… mais le tableau indicateur tarde à afficher les résultats. Après un moment, les lumières s’allument : « Tewsbury, Mark 53,98… Rouse, Jeff 54,04. Un nouveau record olympique et la médaille d’or.

Tewksbury gagne le trophée Lou-Marsh Adobe PDF Transcription


Faits saillants

1986
Jeux du Commonwealth, médailles d’or au 100 m en nage sur le dos et au relais quatre nages 4 x 100 m
1988
Jeux olympiques, médaille d’argent au relais quatre nages 4 x 100 m
1990
Jeux du Commonwealth, médailles d’or au 100 m en nage sur le dos et au relais quatre nages 4 x 100 m
1991
Championnats du monde des sports aquatiques, médailles d’argent au 50 m et au 100 m en nage sur le dos
1992
Jeux olympiques de Barcelone, médaille d’or au 100 m en nage sur le dos
1992
Jeux olympiques, médaille de bronze au relais quatre nages 4 x 100 m
1992
Prix commémoratif Lou Marsh