L'Héritage de Lou Marsh - Les meilleurs athlètes canadiens

Wayne Gretzky

Hockey

1985


Wayne Gretzky « la Merveille » soulève la Coupe Stanley au-dessus de sa tête

Wayne Gretzky « la Merveille » soulève la Coupe Stanley au-dessus de sa tête

Date
1985
Collection
Paul Bereswill/Temple de la renommée du hockey

Une dynastie?

Wayne Gretzky et ses coéquipiers donnaient l’impression que c’était du tout cuit. Les Oilers d’Edmonton se sont rendus à leur deuxième Coupe Stanley consécutive en seulement 18 parties, trois de plus que le minimum requis, pour balayer les quatre séries éliminatoires. Les Oilers écrasent les Kings de Los Angeles et les Jets de Winnipeg avant de rencontrer les Black Hawks de Chicago à la spectaculaire Conférence Campbell. Edmonton lance une offensive comme il n'en a jamais été vue lors de séries éliminatoires, la rondelle passe le gardien de but de Chicago 44 fois lors d’une série de six matches! Les Oilers se débarrassent ensuite rapidement de l’équipe occupant la première place dans la LNH, les Flyers de Philadelphie, menant une vaste offensive en cinq matches, les anéantissant 8-3 lors de la partie finale.

Wayne Gretzky était l’énergie derrière le moteur des Oilers et tous les cylindres étaient activés. Le hockeyeur croit qu’il joue aussi bien que par le passé. Sans blague! Il établit un nouveau record de la LNH avec 30 passes décisives et 47 points. Wayne reçoit son premier trophée Conn Smythe en tant que joueur par excellence des séries éliminatoires. Lors d’un moment purement Gretzky, le joueur dévoué à son équipe annonce qu'il souhaiterait partager son trophée avec son coéquipier Paul Coffey, qui a amassé 37 points. « Honnêtement, j’aimerais pouvoir y mettre le nom de Paul à côté du mien. »

En route vers les séries éliminatoires, Gretzky termine la saison régulière avec 208 points. Il décroche un cinquième trophée Art Ross pour meilleur compteur choisi par les autres joueurs et un sixième trophée Hart, du jamais vu auparavant, pour le joueur par excellence de la ligue. Il termine la saison détenant ou partageant 38 records de la LNH. Après la saison, il aide l’équipe à détenir ou partager 24 records de séries éliminatoires. Plus que suffisant pour tenir la coupe du Lord Stanley une deuxième fois de suite.

La vedette des Oilers d’Edmonton Wayne Gretzky remporte un troisième trophée Lou-Marsh Memorial Adobe PDF Transcription


Faits saillants

1980, 1991, 1992, 1994, 1999
Trophée commémoratif Lady Byng pour l’esprit sportif
1980-1983, 1985, 1989, 1999
Prix Lionel Conacher décerné à l’athlète canadien masculin de l’année
1980-1987, 1989
Trophée commémoratif Hart remis au joueur par excellence
1981 -1987, 1990, 1991, 1994
Trophée Art Ross pour le meilleur marqueur
1982
Nommé Sportif de l'année par Sports Illustrated
1982
Nommé athlète masculin de l'année par l’Associated Press
1982, 1983, 1985, 1989
Prix commémoratif Lou Marsh
1982-1985, 1987
Prix Lester B. Pearson, joueur étoile voté par les joueurs
1982-1985, 1987
Meilleur marqueur de la LNH, maintenant appelé le trophée Maurice Richard
1983, 1989, 1999
Joueur par excellence du match des étoiles de la LNH
1984, 1985, 1987, 1988
Champion de la Coupe Stanley
1984, 1985, 1991
Champion de la Coupe Canada
1985, 1988
Trophée Conn Smythe décerné au joueur par excellence des séries éliminatoires
1999
Le numéro 99 est retiré de la Ligue, aucun autre joueur de la LNH ne portera le numéro de Wayne Gretzky